L’ergonomie du plan de travail

Attention à l’ergonomie du plan de travail.

Le mal au dos est fréquent dans le métier de crêpier, surtout si celui -ci ne surveille par ses gestes pendant le travail.

L’activité de crêpier sollicite les muscles, les articulations.

Pour ne pas les détériorer, il faut respecter des principes simples, adapter les gestes du travail à sa morphologie et en organisant les tâches à accomplir.

Placer tout le matériel et les composants de vos crêpes et galettes à portée de main et de manière à y accéder confortablement.

L’organisation de ces paramètres fait partie du savoir-faire professionnel. Il est important d’étudier une utilisation rationnelle de son corps et de ses gestes, ceci s’appelle l’ergomotricité.

Il faut savoir qu’un geste 1000 fois répétés qui peut paraître anodin, peut provoquer des dégâts considérables, douleurs articulaires, mal au dos et l’ augmentation de la pénibilité du travail.

Il faut donc faire attention aux épaules trop hautes, à la flexion excessive du poignet entraînant des traumatismes musculo-squelettiques. Les pieds décollés sont responsables d’une torsion de la colonne vertébrale.

Il faut donc faire attention à l’ergonomie et la géométrie du poste de travail, la hauteur des plaques , des zones d’atteinte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *